Présentation du réseau (FR)

logo_marie-curieBienvenue sur le réseau européen Rationalising Membrane Protein crystallisation (RAMP)” – Rationalisation de la cristallisation des protéines membranaires. Il s’agit d’un réseau de formation innovant (Innovative Training Network – ITN) financé par les Actions Marie Skłodowska-Curie (MSCA) de l’Union Européenne.

La cristallisation des protéines membranaires est très difficile – les protéines sont de grandes molécules complexes et flexibles, qui en plus vivent dans une double couche molle des molécules, orientées dos-à-dos, semblables à celles du savon.

burke-memgold-400pxl
Cristal d’une protéine membranaire obtenu par Heidi Burke, aujourd’hui chez Sanofi Genzyme, mais à l’époque étudiante à Tufts Sackler School of Biomedical Sciences.

Nous utilisons la diffraction des rayons X qui nécessite les cristaux de protéines membranaires afin de déterminer la structure détaillée de la protéine. Cette structure est nécessaire pour concevoir des médicaments qui ciblent les protéines membranaires. Ainsi, la cristallisation des protéines membranaires est un défi difficile à relever d’un intérêt majeur. Si on amplifiait notre savoir au regard du nombre des structures des protéines membranaires, on approfondirait alors notre connaissance du fonctionnement du corps humain au niveau moléculaire, et l’on pourrait mieux développer des médicaments qui sauveraient des vies.

 

Le réseau a pour but de développer de nouvelles approches pour la cristallisation des protéines membranaires, qui reposeraient moins sur les tests de cristallisation essais-erreurs que les approches actuelles. Le réseau réalisera des expériences de cristallisation avec les protéines membranaires qui n’ont jamais été cristallisées auparavant, et formera 12 thésards à ces techniques de cristallisation.

Les 12 thésards acquerront les compétences de recherche, de travail d’équipe et de valorisation, nécessaires pour une carrière réussie dans la recherche.

L’Europe du 21ème siècle a besoin des scientifiques que nous formerons et des nouvelles techniques que nous développerons. Ils apporteront à la société des médicaments plus sûrs et plus efficaces et rendront l’économie des nouvelles technologies en Europe plus compétitive.

Le réseau est coordonné par l’Université Grenoble Alpes par le président du consortium Dr Monika Budayova-Spano (monika.spano@ibs.fr) et la gestionnaire du réseau Aline Schwoob (Aline.Schwoob@ibs.fr). Les demandes de renseignements sur le réseau doivent être dirigées vers Monika ou Aline. Les demandes administratives et générales doivent être adressées à Aline.